Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

Autour de Sant Jeroni

Á Santa Cecilia le thermomètre marquait 4 degrés et le soleil n’était pas encore assez haut pour nous réchauffer. Le raidillon pour monter au Portel del Migdia s’est chargé d’apporter les quelque degrés qui manquaient pour se sentir a son aise.

Nous avions décidé de suivre une trace trouvé su Wikiloc qui paraissait intéressante. Mais comme j’ai encore un peu de mal avec le catalan et que le traducteur de Google n’est pas (encore) spécialisé en vocabulaire de montagne, je me suis contenté de charger le fichier GPX sur ma tablette avec la carte IGN de la région. Nous n’avons pas regretté la balade.

Une fois passé le col de Migdia il faut descendre tout droit derrière. Bientôt s’offre à nous quelques choix de chemins, entendez de bifurcations imprévues au programme, qui nous poserons de petits problèmes d’orientation. Pour ceux qui souhaiteraient suivre le même tracé, il faut toujours prendre le chemin de gauche. Il est en plus jalonné de marques jaunes en générales placées judicieusement. En cas de doute prendre à gauche et vérifier qu’il y a bien une marque jaune et ce jusqu’à basculer de nouveau sur la face nord des aiguilles de Montserrat. Ensuite on rejoint assez vite le GR. Je vous raconterai plus tard.

Pourquoi avons-nous hésité ? je crois que c’est parce que le GPS de la tablette (une Nexus 7) nous positionnait de manière erronée à cause des aiguilles de Talaies et des Ecos qui nous dominaient et empêchaient une triangulation efficace. Je crois que nous avions moins de 60 degrés d’ouverture en direction du ciel, et pour cela, soit il n’y avait pas de réception GPS, soit la position était ofset, d’environ 100m. C’est la première fois que je notais ce phénomène.

A force d’essayer les chenins j’ai pu comprendre que celui qui remontait vers le nord-est était le bon bien que notre position sur la carte ne correspondait pas à la trace. Par la suite nous n'avons plus ce problème de masque à cause des falaises imposantes.

A part quand nous avons croisé le chenin très fréquenté entre le sommet du funiculaire et Sant Jeroni, nous n’aurons rencontré que deux français avant la pause déjeuner et quelques grimpeur suspendus sur les aiguilles de la Roca Sant salvador, la Mòmia et le magnifique Cavall Bernat qui domine la vallée de Monistrol et arbore le pavillon Catalan.

La traversée du plateau vallonnée entre el Camel de Sant Jeroni et la Roca de San Salvador où commence la redescente vers la Trinitat est splendide. On découvre le panorama abrupt de Sant Jeroni, on passe entre des pics qui nous dominent d’à peine une ou deux centaines de mètres et le chemin bien qu’étroit à certains endroits n'est jamais vertigineux.

Après Trinitat, on retrouve le GR 172 qui redescend vers Sants Cecilia en passant au pied des aiguilles les plus hautes du massif de Montserrat.

Autour de Sant Jeroni
Autour de Sant JeroniAutour de Sant JeroniAutour de Sant Jeroni
To be informed of the latest articles, subscribe:

Comment on this post